Séchage des ébauches

 

 Les ébauches doivent sécher très lentement, entre 2 et 4 semaines suivant les essences.

° Pour la verne, bois très humide, il faut compter 4 semaines

° Pour le merisier, l'érable et le bouleau, compter 2-3 semaines.

J'emballe mes ébauches dans des cornets plastiques et régulièrement je retourne le sac pour enlever l'humidité.

Je pèse mes objets.

Lorsqu'ils sont secs leurs poids ne changent plus.

 

 

 

Pour ne pas avoir à retourner les sacs tous les jours, j'utilise un godet contenant des granules pour déshumidificateurs que je place au fond de mon objet.

 

 

Je les emballe afin qu'il y ait pas d'air qui pénètre dans le sac.

 

 

Toutes les semaines, je vide mes godets remplis  d'eau et remets mes objets dans leur sac en plastique.

 

 

Lors du séchage à l'intérieur des sacs plastiques, avec les bois très humides (verne, bouleau), des champignons peuvent se développer à la surface du bois.

Il faut impérativement les nettoyer, les brosser, avec ou sans eau de Javel, pour enlever ces moisissures.

 

 

 

 

Si on ne fait pas tous les jours ce nettoyage, les champignons vont laisser des traces dans le bois, traces que l'on ne pourra plus enlever au tournage.

Parfois, les traces laissées par les moisissures peuvent être intéressantes,  mais c'est rare !

Séchage des petites pièces

Une autre méthode pour le séchage des petites pièces consiste à les mettre dans un bac aéré au milieu des copeaux de tournage.

Régulièrement on changera les copeaux qui seront devenu très humides, avec un risque de moisissures !